Trading en France : ce qu’en pense la loi

Investir son argent dans une valeur sûre est l’objectif d’un bon nombre de personnes. Particuliers comme professionnels s’orientent de plus en plus vers le trading. Est-ce que cette activité est légale en France ? Avant de miser votre argent, voici ce que vous devriez savoir sur cette branche.

Trading : de quoi s’agit-il ?

Dans sa plus simple définition, le trading est l’acte d’achat d’une devise, d’un indice ou d’une action. Basée sur la spéculation, après le premier achat, l’action sera revendue à un meilleur prix sur le marché financier. Et comme dans tout acte commercial, le but est de faire des profits. Comme il s’agit d’une activité très risquée, il est donc conseillé de bien prendre son temps avant de miser sur son trader. En effet, les opérations de trading seront effectuées par cette personne. Le choix du bon trader vous évitera aussi de perdre votre investissement. Pour ne pas perdre votre capital, il est recommandé d’éviter les traders autoproclamés. Afin de les reconnaître et de les éviter, il est conseillé d’éviter les plateformes illégales. Ces traders autoproclamés vont jusqu’à faire des promesses trop alléchantes qui devraient titiller votre méfiance. La plupart du temps, ce type de trader vous contacte par démarchage téléphonique ou se cache derrière les publicités sur le web. Un bon trader disposera du savoir-faire nécessaire pour les négociations, l’analyse du marché de change en cours ainsi que la gestion des risques financiers.

La légalité du trading

La spéculation sur le marché financier nécessite un certain niveau d’études universitaires. En effet, le trader sera amené à évaluer les risques d’investissement. Les traders ont pour rôle d’ouvrir les marchés boursiers internationaux. Les spéculateurs légaux auront pour mission d’optimiser l’investissement de leur client, de procéder à l’analyse de l’évolution des cours de marché, mais aussi d’acheter et vendre des actions. Pour être sûr que votre trader est légal, il doit travailler dans une société de bourses agréées et homologuées, et surtout présentes dans les grandes villes. Il faut toujours se méfier des sites qui proposent des offres exagérément alléchantes comme sur Forex. Dès que vous estimez que les promesses de rentabilité sont excessives, vous devez vous méfier. À noter que certaines plateformes d’échange de devises ne sont pas régulées. Elles représentent donc un réel danger de perte d’investissement, si vous êtes novice dans le secteur.

S’orienter vers les plateformes légales

Afin de ne pas plonger dans l’illégalité, il est recommandé de se fier aux traders présents sur les plateformes qui sont reconnues par l’Autorité des Marchés Financiers ou AMF. Ces sites agréés mettent à votre disposition des traders professionnels et de confiance. N’hésitez pas à suivre des formations d’initiation au trading si vous débutez dans cette activité. Il est conseillé de ne pas se précipiter et de prendre le temps nécessaire pour faire les comparaisons entre les traders. Comment reconnaître qu’une plateforme de trading est légale ?

  • Tous les jours, vous aurez accès à diverses études de marché
  • Une application mobile qui vous permettra d’investir simplement et facilement dans une action. Chaque niveau de trader aura à sa disposition divers outils. La bonne application vous aide à vérifier votre solde, à effectuer les transferts d’actifs ainsi que les paiements.
  • Selon les plateformes, vous pourriez avoir à disposer d’un dépôt minimum. Mais les salles sont différentes les unes des autres.
  • Une bonne plateforme n’hésitera pas à vous proposer des formations sur le trading

Et une plateforme légale met à la disposition de ses clients, un service client disponible le plus possible. Il sera joignable par téléphone ou par internet.